Lire la suite Santé et bien-être

Dégénérescence Maculaire Due à L'âge : Information, Symptômes et Technologie

Posted on February 5th, 2021

Février est le mois de la sensibilisation à la dégénérescence maculaire due à l'âge (DMLA), un moment important de sensibilisation à la principale cause de cécité en Amérique du Nord chez les personnes de plus de 55 ans.

Plus de 1,4 million de Canadiens vivent avec la dégénérescence maculaire. Elle peut souvent être sans symptôme et, si elle n'est pas traitée, elle se manifeste par une vision centrale floue.

Vous trouverez ci-dessous une présentation de la DMLA et de son mode de traitement, ainsi que de l'importance de planifier un examen régulier de la vue.

Dégénérescence Maculaire Due à L'âge : Information, Symptômes et Technologie

En décomposant le nom "dégénérescence maculaire due à l'âge", un mot ressort : maculaire.

La macula est une partie de la rétine, située au milieu de la membrane interne, à l'arrière de l'œil. Elle est responsable de la vision détaillée à haute résolution, rendue possible dans des conditions de lumière optimales. Une rupture de la macula signifie le plus souvent la disparition des cellules photoréceptrices (qui sont nécessaires pour détecter la réflexion de la lumière sur un objet). La dégénérescence apparait généralement à un âge avancé et les femmes sont les plus touchées, puisqu'elles représentent les deux tiers des populations aveugles ou malvoyantes dans le monde. 

Le meilleur moyen de rester attentif à l'évolution de potentiels troubles est de régulièrement passer à un examen de la vue. Étant donné que la DMLA est souvent asymptomatique au début, sa détection précoce peut être le moyen le plus efficace pour débuter le traitement avant que les troubles de la vision ne commencent. L'Association canadienne des optométristes considère également que la protection contre les UV et une bonne alimentation tout au long de la vie constituent des éléments clés de la prévention. En savoir plus sur les effets de l'alimentation et de l'exposition aux UV sur la vue.

Il existe deux types de DMLA : humide et sèche. La forme sèche de la dégénérescence des tissus rétiniens est plus courante, et progresse lentement dans le temps. La forme humide représente près de 10% de tous les cas. Provoquée par des écoulements provenant de vaisseaux sanguins affaiblis, les symptômes évoluent beaucoup plus rapidement.

Une vision centrale légèrement floue lors de la réalisation de tâches minutieuses est généralement considérée comme le premier symptôme de la DMLA. Si la vision périphérique est nette, mais que les objets situés juste devant vous sont flous, il peut être temps de consulter un optométriste. Avec le temps, l’impression de flou peut s'étendre, les lignes peuvent sembler ondulées ou déformées, et des taches sombres peuvent masquer une partie de la vision centrale. De nombreux troubles oculaires peuvent entraîner une éventuelle cécité, la DMLA étant considérée comme la plus répandue d'entre elles.

Bien que la prévention soit considérée comme la meilleure stratégie dans tous les domaines de la santé où elle peut être appliquée, chaque personne et la façon dont elle développe ses symptômes sont différentes. Les compléments en vitamines sont les premières mesures standard pour tenter de ralentir le développement de la DMLA sèche, et les injections d'anti-VEGF aident à ralentir l'évolution de la DMLA humide.

Voici trois des plus récents traitements développés pour combattre de nombreuses maladies et troubles oculaires et qui aident directement les personnes atteintes de dégénérescence maculaire:

Rétines Artificielles et Yeux Bioniques

Les rétines artificielles, parfois appelées yeux bioniques ou prothèses rétiniennes, sont des implants qui visent à remplacer les photorécepteurs détruits à l'intérieur de l'œil, ou à reproduire leur fonction. La technologie actuelle, en constante évolution, pourrait permettre d'implanter chirurgicalement un ensemble d'électrodes dans l'œil et d'utiliser une caméra pour capter la lumière et la transformer en signaux électriques qui activent les neurones restants de la rétine.  Comme l'explique le projet de rétine artificielle de Stanford, la seule prothèse rétinienne existante dont l'implantation a été approuvée est l'Argus II, qui permet aux patients de détecter de larges objets, des personnes, des voitures et beaucoup de chiffres ou de lettres. Ces progrès sont en cours d'expérimentation et de déploiement, mais des recherches et un encodage plus poussés sont encore nécessaires pour permettre une vision claire sans avoir recours à une canne ou à un chien guide.

Un deuxième type de rétine artificielle pourrait être bientôt développée. Le ‘Journal of Neural Engineering ‘a récemment publié une étude sur une rétine biohybride en 3D. Ce projet utilise des couches de cultures cellulaires qui peuvent être utilisées dans un ensemble en fonction du type de traitement nécessaire. Ces cellules rétiniennes sont cultivées in vitro dans des biofilms à base de fibroine de soie, et sont censées pouvoir être utilisées en thérapie de remplacement cellulaire pour la DMLA et d'autres maladies neurodégénératives.

Les Progrès de la Thérapie Génique

La thérapie génique est considérée comme la solution idéale pour les maladies oculaires, car les yeux sont assez isolés sur le plan immunologique. Dans le passé, la thérapie génique était surtout efficaces sur des patients souffrant de maladies ophtalmologiques héréditaires. Lisez notre article sur un ensemble de technologies pour lutter contre la cécité, et découvrez comment l'injection d'un virus inoffensif a amélioré la vision d'un avocat de l'Ontario et permis à ses photocapteurs de fonctionner.

Avec les essais cliniques actuels, les traitements de thérapie génique pour combattre les maladies et troubles visuels non héréditaires ne sont pas nécessairement une réalité lointaine. Dans un récent article publié par la Société européenne des chirurgiens de la cataracte et de la réfraction, le traitement génique de la DMLA semble prometteur. "Le Dr Kiss, directeur de la recherche clinique et professeur associé au Weill Cornell Medical College de New York, a déclaré que les premiers essais de thérapies telles que RGX-314 (RegenexBio) et ADVM-022 (Adverum) se sont révélés prometteurs pour le traitement de la DMLA exsudative". Cela signifie qu'il existe des traitements possibles pour la DMLA humide dont la propagation est plus rapide.

Que Pouvez-vous Faire Pour Vos Yeux ?

Dans le contexte actuel, il est conseillé de respecter les recommandations en matière de santé et de protection, telles qu'une alimentation saine et une bonne protection contre les UV. La surveillance et des examens réguliers des yeux sont les outils les plus efficaces pour découvrir la maladie et débuter le traitement. Le tabagisme est un autre facteur qui augmente le risque de développer la DMLA. Bien que la DMLA soit habituellement due au vieillissement, les fumeurs ont deux à trois fois plus de risques de développer une dégénérescence par rapport à ceux qui ne fument jamais. Découvrez sur notre blog les maladies des yeux qui sont affectées par le tabagisme.

La DMLA apparaît généralement chez les adultes de plus de 55 ans et, dans la plupart des cas, les examens de la vue des seniors canadiens sont entièrement ou partiellement pris en charge par le gouvernement provincial.

Votre optométriste FYidoctors est en mesure de vous aider à prendre un rendez-vous et à déterminer si l'examen est couvert.