The correlation between outdoor activity and myopia
Posted on

La corrélation entre les activités extérieures et la myopie

La saison froide bat son plein et, naturellement, les gens sont plus enclins à rester à l’intérieur. Bien qu’il soit tentant de s’installer confortablement près du feu et d’oublier les rues enneigées, prendre l’air est plus important que vous le pensez. En fait, mettre le nez dehors a des effets bénéfiques peu connus pour vos yeux.

Peu importe la période de l’année, la pratique d’activités extérieures contribue grandement au bien-être général et peut minimiser de façon considérable le risque de développer une myopie. « Myopie » est un terme technique utilisé pour désigner un trouble de la vue courant caractérisé par une perte de la vision de loin.

Nous allons vous expliquer cette corrélation et peut-être ainsi vous donner l’élan nécessaire pour vous habiller chaudement et aller profiter des joies de l’hiver.

Des études ont démontré à maintes reprises que passer du temps à l’extérieur réduit le risque de développer une myopie. En effet, non seulement le grand air diminue les risques de myopie, mais il peut même freiner la progression d’un trouble existant.

La corrélation entre les activités en plein air et la myopie est statistiquement significative : en étant dehors aussi peu que 76 minutes par jour, on réduit de 50 % le risque de développer une myopie. Chaque heure passée à l’extérieur augmente cette protection.

Il est particulièrement important pour les enfants de passer du temps dehors, car leurs yeux sont à un stade de développement crucial, et donc plus sensibles aux effets bénéfiques de l’air frais.

Lire plus