L’évolution des verres de contact est plus intéressante que vous ne le pensez


Même si les verres de contact sont connus de la plupart des gens, certains détails à propos de ces dispositifs oculaires ne le sont pas et pourraient vous surprendre. Par exemple, saviez-vous que pour porter le premier modèle de verres de contact, vous deviez avoir un bol d’eau sur la tête?

Pour célébrer le Mois de la sécurité des verres de contact, nous avons dressé pour vous une liste de faits fort intéressants à propos de ces outils essentiels de correction de la vue. Continuez de lire cet article pour en apprendre plus sur les verres de contact et pour quelques conseils en matière d’entretien.


L’évolution des verres de contact


Vous avez peut-être l’impression que les verres de contact sont une invention assez moderne, mais en réalité, ils datent de quelques siècles. C’est en 1508 que le scientifique et peintre italien Léonard de Vinci a supposé pour la première fois que le fait de mettre sa tête dans l’eau pouvait modifier la vue. Son hypothèse était juste.

De Vinci tenait bien quelque chose, alors il a commencé ses expérimentations. Il a confectionné un verre de contact en vitre avec un entonnoir dans lequel il versait de l’eau, mais ce faisant, il s’est rapidement rendu compte que ce modèle de verre était encombrant et peu pratique.

Néanmoins, les experts et les inventeurs qui lui ont succédé ont compris ce qu’il voulait faire et ont donc essayé de poursuivre sa mission. En 1636, le scientifique français René Descartes étudiait les observations de ses prédécesseurs et a décidé de tester un nouveau modèle de verre de contact. Son test consistait à remplir un tube de verre de liquide, pour ensuite le placer directement sur la cornée de l’œil. C’est de cette manière que les verres de contact ont reçu leur nom : le tube était réellement en contact avec l’œil.

Descartes avait fait progresser les recherches de De Vinci en prouvant que ses verres pouvaient améliorer la vue. Mais la solution n’était pas à point, car il était impossible de cligner des yeux avec un tube de verre sur la cornée.

Les recherches sur les verres de contact ont ensuite connu une pause. En effet, près de 200 ans ont passé avant qu’un autre scientifique essaie de fabriquer un nouveau modèle de verre de contact. C’est en 1801 que le scientifique britannique Thomas Young a mis la main à la pâte.

En se basant sur l’invention de Descartes, il a fabriqué la première paire de verres de contact. Il a réduit considérablement la taille du tube de verre, et a utilisé de la cire pour que les verres collent sur les globes oculaires. En effet, croyez-le ou non, Young a collé le verre sur son propre œil, mais bien sûr, cette technique n’était vraiment pas la solution.

L’invention de Young fut aussi un échec, mais elle a tout de même symbolisé une avancée dans le domaine de la fabrication de verres de contact. En 1845, le physicien britannique John Herschel a repris le travail de Young et a imaginé un concept de moule de la cornée afin de créer des verres qui corrigent la vue. Malheureusement, il ne disposait pas des outils nécessaires pour mettre en œuvre son idée, mais sa « vision » est éventuellement devenue réalité grâce aux progrès technologiques.

Dans les années 1880, de nombreux scientifiques se sont mis à fabriquer des verres de contact en verre. Ceux-ci étaient avant-gardistes puisqu’ils étaient suffisamment fins pour permettre aux gens qui les portaient de cligner des yeux.

Bien que l’évolution des verres soit quelque peu difficile à comprendre, Adolf Fick, l’ophtalmologiste suisse qui a publié le célèbre article « A Contact Spectacle », est souvent considéré comme étant l’inventeur des verres de contact tels que nous les connaissons aujourd’hui. Il a été le premier à adapter les verres de contact aux yeux des gens, commençant ses expérimentations sur des lapins, puis sur lui-même et sur quelques braves volontaires.

Même si Fick a réussi à éviter que ses verres ne soient abrasifs pour les yeux grâce à l’utilisation d’une solution spéciale sur le verre, les dispositifs qu’il a fabriqués étaient trop encombrants pour être pratiques. De plus, ils ne pouvaient être portés que quelques heures avant de présenter un danger potentiel pour la santé.

À la fin des années 1970, les verres de contact souples ont commencé à évoluer, et la notion des verres jetables a vu le jour. Les verres de contact en silicone hydrogel ont finalement fait leur apparition en 1998, marquant l’histoire pour de bon. Plus de 3,5 millions de Canadiens, et ô combien d’autres personnes partout dans le monde, utilisent quotidiennement des verres de contact pour corriger leur vue.


La différence entre les verres de contact rigides et souples



La technologie a évolué, tout comme la capacité des verres de contact à corriger divers problèmes de vue, notamment la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.

Les gens préfèrent souvent les verres de contact souples puisqu’ils sont plus confortables, mais les verres de contact rigides peuvent être la meilleure solution à certains problèmes de vue. En fait, certaines recherches montrent que le port de verres de contact rigides chez les enfants a plus de chances de ralentir la progression de la myopie que les verres de contact souples. Il existe néanmoins des verres de contact souples pour contrôler la myopie.

Les verres de contact rigides sont faits de plastique perméable aux gaz, ce qui les rend rigides au toucher, tandis que les verres de contact souples sont faits soit d’un matériau hydrogel, soit d’un mélange de silicone et d’hydrogel, ce qui les rend plus souples. Toutefois, les deux modèles comportent des avantages et des désavantages. D’un côté, les verres de contact rigides sont plus résistants, plus économiques et plus durables. Ils sont aussi reconnus pour favoriser une vision plus nette et pour aider les personnes qui souffrent de sécheresse oculaire. Dans certains cas, ils peuvent même être plus efficaces que les lunettes pour les personnes atteintes de maladies oculaires comme le kératocône. Cependant, ils demandent plus d’entretien puisqu’ils accumulent davantage la poussière et les débris.

D’un autre côté, les verres de contact souples se moulent plus facilement aux yeux et sont donc plus confortables. Les verres quotidiens jetables nécessitent moins d’entretien et il est plus facile pour les nouveaux porteurs de s’y habituer. Cependant, même les verres jetables qui ne sont pas quotidiens doivent être remplacés plus fréquemment puisqu’ils sont moins résistants que les verres de contact rigides.

Le choix entre les verres de contact rigides et souples dépend donc du mode de vie et du problème de vision de chaque personne. Nous vous recommandons de consulter votre optométriste pour connaître le type de verres de contact qui vous convient le mieux.


Les verres de contact contre les allergies


Saviez-vous qu’il existe des verres de contact spécialement conçus pour combattre les symptômes d’allergies? L’an dernier, Johnson & Johnson Vision a présenté les tout premiers verres de contact avec libération d’antihistaminique qui corrigent la vue tout en traitant les démangeaisons allergiques des yeux.

ACUVUEMD TheravisionMD avec kétotifène est un produit que la famille de FYidoctors adore, car sa formule unique peut soulager les personnes qui sont aux prises avec des démangeaisons oculaires et qui préfèrent porter des verres de contact plutôt que des lunettes.

Encore aujourd’hui, la science et la technologie continuent d’évoluer, alors nous sommes convaincus que des innovations en matière de verres de contact sont à venir.


Les conseils à suivre lorsque vous portez des verres de contact



Les verres de contact doivent être manipulés avec soin. Après tout, ils touchent directement vos yeux. Quel que soit le type de verres de contact que vous portez, voici dix conseils que vous devez suivre :


1. Ne portez jamais vos verres de contact pour dormir.
2. Évitez de vous gratter ou de vous frotter les yeux.
3. Ne manipulez jamais vos verres de contact sans d’abord vous laver les mains.
4. Ne laissez jamais de résidus de maquillage sur vos verres de contact.
5. Ne mettez jamais d’eau sur vos verres de contact (en d’autres mots, ne les portez pas dans la douche, la piscine, le bain ou le spa). L’eau peut contenir des bactéries qui peuvent adhérer à vos verres de contact et vous transmettre des infections. Ainsi, vous ne devez jamais conserver vos verres de contact dans l’eau du robinet.
6. Ne vous approchez pas des sources de chaleur, comme le feu, car elles peuvent assécher vos verres.
7. Ne réutilisez jamais plus d’une fois la même solution nettoyante.
8. Lavez toujours vos verres de contact et leur étui si vous ne portez pas des verres à remplacement quotidien.
9. Ne portez pas vos verres de contact si vos yeux sont irrités.
10. Ne portez pas vos verres de contact trop souvent; vos yeux ont besoin de repos. Les verres de contact ne devraient pas être portés plus de 16 heures par jour.


L’entretien des verres de contact


Il est essentiel de prendre soin de vos verres de contact et de bien les nettoyer afin d’éviter une infection ou tout autre problème. La meilleure façon de les désinfecter dépend du type de verre que vous portez, mais voici quelques conseils de base pour l’hygiène des verres de contact :

1. Lavez-vous toujours les mains avant de mettre ou d’enlever vos verres de contact.
2. Évitez d’utiliser des lotions ou des savons à base d’huile avant de manipuler vos verres de contact.
3. Utilisez toujours de la nouvelle solution pour conserver vos verres de contact.
4. N’utilisez jamais l’eau du robinet ou votre salive pour nettoyer vos verres de contact.
5. Remplacez votre étui à verres de contact tous les trois mois.


L’entretien des verres de contact


Il est essentiel de prendre soin de vos verres de contact et de bien les nettoyer afin d’éviter une infection ou tout autre problème. La meilleure façon de les désinfecter dépend du type de verre que vous portez, mais voici quelques conseils de base pour l’hygiène des verres de contact :


1. Lavez-vous toujours les mains avant de mettre ou d’enlever vos verres de contact.
2. Évitez d’utiliser des lotions ou des savons à base d’huile avant de manipuler vos verres de contact.
3. Utilisez toujours de la nouvelle solution pour conserver vos verres de contact.
4. N’utilisez jamais l’eau du robinet ou votre salive pour nettoyer vos verres de contact.
5. Remplacez votre étui à verres de contact tous les trois mois.


Le choix des verres de contact


Les verres de contact ne sont pas une solution de correction de la vue qui convient à tout le monde. Selon votre problème de vue, votre optométriste pourra vous suggérer les verres les mieux adaptés à vos besoins.

Prenez rendez-vous dès maintenant pour un examen complet de la vue à la clinique FYidoctors la plus près de chez vous, et apprenez-en plus sur les types de verres de contact qui corrigeront votre propre problème de vue. Chez FYidoctors, nous avons le plaisir de vous offrir les meilleures marques de solution pour verres de contact. C’est également le moment parfait pour consulter nos offres en cours sur les verres de contact, pour des prix qui vous en mettront plein la vue!